Elections municipales, à quand le second tour ?

La municipale en France est cette élection au terme de laquelle conseillers municipaux et métropolitains sont élus. Scrutin de type proportionnel pour les communes importantes et de type plurinominal pour celles de moins de 1 000 habitants, le second tour des actuelles municipales a connu un report. Quelle est alors la nouvelle date fixée ?

Quelle est la raison du report de la municipale ?

Le 15 mars 2020, les électeurs avaient été convoqués pour le premier tour de la municipale suite à une communication importante dans les médias sur le sujet. Il avait malheureusement été constaté un fort taux d’abstention. Nombre de citoyens ont en effet préféré ne pas sortir de chez eux, craignant une contamination au coronavirus. On observera par conséquent une faible participation de ces derniers : 44,6 %. Autrement dit, sur 46 millions de Français électeurs inscrits, seuls 20,5 millions se sont rendus aux urnes.

Quant au second tour, il devrait être tenu peu de temps après le premier tour, mais il sera finalement reporté. C’est au lendemain du premier tour, plus précisément le 16 mars 2020, que le Président de la République effectuera une sortie pour faire l’annonce du report. Bien évidemment, cette décision est reliée aux 2 876 cas de coronavirus détectés et aux 61 morts dus au virus à la date du 12 mars 2020. Emmanuel Macron en profitera d’ailleurs pour informer d’une limitation stricte des déplacements.

Pour quelle date est alors prévu le second tour ?

Après la sortie du Chef de l’État, aucune date n’avait encore été décidée pour la tenue du second tour des élections municipales. C’est le 28 mai passé que celle-ci a enfin été connue. Les électeurs sont donc à nouveau convoqués pour le 28 juin 2020. Le décret a été signé, puis est paru au Journal Officiel. Il ajoute plus explicitement que les déclarations de candidature pourront continuer à être déposées jusqu’au 2 juin. Ainsi, la campagne pour ces élections continue de battre son plein.

De plus, le second tour se déroulera dans un contexte tout aussi particulier que le premier. Pour éviter de nouvelles infections, des dispositions strictes de sécurité sanitaire seront prises. Les électeurs et les assesseurs devront obligatoirement porter leur masque. Le recueil des procurations quant à lui sera facilité. Mentionnons que si le scrutin ne se tenait pas le 28 juin comme estimé, il ne devrait pas non plus dépasser la date du 30 juin. Autrement, il ne s’agira plus seulement de second tour, mais d’une reprise de l’élection elle-même.

Qu’en sera-t-il de la législative ?

La dernière législative a eu lieu en juin 2017. Les 577 députés des différentes circonscriptions sont élus pour un mandat de 5 ans. La prochaine élection étant donc prévue pour 2022, l’on est en droit de se demander si elle sera aussi reportée. Bien avant elle, il y aura tout de même les départementales et les régionales. Il faut préciser que nul ne s’attendait à un report des municipales. La situation de la législative et des autres élections semble alors être reliée à l’évolution de la pandémie du Covid-19, tout comme le tourisme et les départs à l’étranger. Heureusement, les chiffres sur le virus sont en nette chute et que de plus en plus de malades retournent en famille, guéris.